Site de telephone rose

Site de telephone rose

Journal Intime

Fantasmes en profondeur

Il est 19h, j´arrives à peine de Madrid. Je sors sur le parking, il n´est pas là mais bien sûr pourquoi serait il venu me chercher, il doit pourtant être rentré. Je pourrais l´appeler mais au lieu de ca, je vais me faire raccompagner par Guillaume. Je prends mon tel et voit justement Guillaume qui arrive vers moi entouré de 2 mecs.

« Tu ne devrais pas ma belle », me murmure une petite voix !

Mais au lieu de l´écouter, j´ai fait signe à Guillaume et il s´est approché de moi avec sa démarche de mec sûr de lui que je déteste et aime temps chez lui.

-        Salut,

-        Salut, ca va ?

-        Oui et toi ! Que fais tu ici, je pensais que ton « CHERI » venait te chercher ?

-        Il doit être occupé lançais je, sans prendre en compte son insistance sur le mot « CHERI ». Tu peux me ramener ?

-        Oui mais je suis avec 2 copains, ca ne te dérange pas ?

-        Non du tout, c´est sympas.

-        Mais non c´est normal.

Je suis monté derrière au milieu entre ses 2 copains et je me sentais comme emprisonner, à la merci de ses 3 colosses. Je me sentais vraiment minuscule, j´avais les mains moites, mon cerveau qui partait à la dérive, ma chatte appeler ses bites, j´avais soudain une folle envie de me faire baiser là par ses trois mecs, de me faire prendre comme une chienne.

Celui de ma gauche appelons le Paul posa une main sur sa braguette et je le suivi du regard, je suivit le mouvement de va et bien de sa main sur sa braguette et sans même m´en rendre compte, j´avais ma main posé sur la tienne, il souleva sa main et je posais la mienne, j´ouvrit les boutons de son jeans, il souleva un peu ses fesses, et il fit glisser son pantalon sur ses chevilles, il en fit de même avec son boxeur noir, et je vis là devant moi sa bite bien droite qui me regardait. Il tourna ma tête vers la droite et je vis la bite de Jean, je posais une sur chaque sexe et les branlait doucement, pendant que leurs mains me fouillait la chatte, caresser mes sains…… Guillaume arrêtas sa voiture au milieu des bois sans habitation, sans passage de voiture. Paul et Jean se levèrent et sortirent de la voiture, je les suivis et me retrouva d´un coup à genoux devant Paul et Jean, leurs bite qui me caresser les joues. Ils me soulevèrent et me rirent la tête à l´envers, face à leurs bite. Guillaume me bouffait la chatte, et je suçais les 2 autres, ils me baisaient la bouche, gorge profonde au maximum, ma salive coulait sur mon visage, leurs bites sortaient pleine de salive. A bientôt pour la suite



21/01/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 191 autres membres